Subscribe Now

* You will receive the latest news and updates on your favorite celebrities!

Trending News

By using our website, you agree to the use of our cookies.
Aquathlon de Luxembourg: Plus de Belges dès le stade des demi-finales à la Coque
Hugo Counoy aquathlon de Luxembourg (foto: Benoit Veys)
Multisports

Aquathlon de Luxembourg: Plus de Belges dès le stade des demi-finales à la Coque

L’aquathlon de Luxembourg a été remporté, une fois de plus, par le Français Arnaud Des Boscq (20 ans) qui a dominé l’épreuve de la tête et des épaules dès le stade des quarts de finale. Les Belges se sont en revanche montrés plus discrets, voire très distraits pour certains. Puisque dès les demi-finales, nos compatriotes Antoine Waltzing et Hugo Counoy étaient déjà en quelque sorte aux « abonnés absents ». 

Waltzing un peu trop empressé de prendre sa douche !

Enfin pas tout à fait, puisqu’avec le 7ème temps de sa série, en quart de finale, le Libramontois Antoine Waltzing (Triathlon Saint-Hubert) était finalement repêché. 

Mis à part que l’étudiant en éducation physique à Virton, qui avait pourtant terminé sa session d’examens de janvier dès ce jeudi, a confondu vitesse et précipitation. En quittant la compétition sans s’assurer qu’il n’accédait pas au tour suivant. Après un quart de finale, certes difficile, mais enlevé en 6.51.10, le dernier temps des repêchages chronométriques.

Antoine Waltzing aquathlon de Luxembourg (foto: Benoit Veys)

Antoine Waltzing commet l là une grosse bourde, de son propre aveu, en n’ayant pas cru suffisamment en lui et surtout en rentrant à la maison sans avoir contrôlé la liste des sélectionnés en demi-finale.

Counoy au même niveau à l’entraînement qu’en compétition trois ans plus tôt…

Si Waltzing s’éclipsait un peu trop tôt, sans avoir livré combat jusqu’à son terme, en qualification c’est un autre étudiant francophone, le Quaregnonais Hugo Counoy (Q3T) qui réalisait le meilleur temps chez belge à ce stade de la compétition. Mais le futur bio-ingénieur qui est déjà en troisième année de baccalauréat à l’université de Louvain avait fait le déplacement au Luxembourg dans le cadre de ses entraînements de blocus. Car sa session de janvier ne prendra fin que jeudi prochain.

En 2018 et 2019 le sociétaire du club de triathlon de Farciennes avait fait l’impasse sur l’épreuve luxembourgeoise pour assurer, comme c’est le cas depuis son entrée à l’université, sa réussite aux examens de janvier et de juin en première session. Mais avec l’expérience acquise au plan scolaire, Hugo Counoy avait décidé de revenir cette année à Luxembourg pour préparer son premier objectif de la saison, dans trois semaines à Vittel.

Merci Benoit Veys pour le résumé…

Resultats Aquathlon de Luxembourg

Nederlandstalige tekst